Réduction des zones d’ombre DSL

  • 10 mai 2010 - Ville di Paraso : deux nouvelles zones d’ombre résorbées

Inauguration de deux nouveaux sites NRA-ZO en Balgne.

Voir l’article complet de Corse Matin.

  • 13 avril 2010 - Inauguration NRA-ZO Mignataja par France Télécom Orange

Article Corse Matin du 13 avril 2010

 

C’est à Ventiseri que France Télécom-Orange a poursuivi ce dimanche une série d’ouvertures de lignes internet haut-débit.

Le site de Mignataja, avec 75 lignes supplémentaires (72 sur Ventiseri et 3 sur Serra-di-Fiumorbo), permet désormais à tous les fournisseurs d’accès internet (FAI) d’installer leurs équipements ADSL pour offrir le haut-débit aux habitants de la commune. Ce dispositif est complété par une solution haut-débit par satellite pour les lignes les plus isolées.

 

Claude Bouthier, directeur régional de France Télécom, notait son contentement « de permettre cette évolution technique à toute une commune. Cela a pu paraître long, mais emmener de la technologie du central de Ghisonaccia à un relais comme Mignataja est une opération compliquée qui demande de nombreux intervenants et évidemment un financement conséquent » .

Pour cette opération, France Télécom-Orange s’est appuyé sur l’action menée par la CTC et son délégataire, Corsica haut-débit (CHD).

Suite à la décision de l’assemblée de Corse, dans le cadre d’un investissement de 4,3 millions d’euros, depuis fin 2009, CHD crée au coeur de 52 zones d’ombre ADSL, des mini-armoires permettant d’obtenir jusqu’à 18 Méga dans un rayon de 17 kilomètres. Outre ceux de la collectivité territoriale, des fonds européens ont été alloués pour mener à bien cette opération. L’investissement technique de France Télécom s’élève, quant à lui, à 50 000 € par site déployé.

 François Tiberi, maire de Ventiseri et conseiller général, expliquait : « à l’ère de la technologie, il me semble important que notre commune puisse accéder au haut-débit. Beaucoup de zones d’ombres subsistaient dans le vaste périmètre communal, aussi ce nouveau dispositif va permettre à 340 familles d’avoir entre 18 Méga et 512 Ko, selon la distance qui les sépare de ce relais. Il ne reste plus qu’à solliciter les fournisseurs d’accès, pour être connecté à ce haut-débit. Nous sommes heureux d’être la cinquième commune, en une dizaine de jours, à pouvoir bénéficier de ce nouvel équipement de France Telecom ».
 
à terme, l’opération va permettre de déployer l’offre internet ADSL sur 52 microrégions. à son issue, 99,3 % des foyers insulaires seront éligibles à l’internet haut-débit.
 
Dans d’autres communes du Fium’orbu, la navigation à haut-débit devrait pouvoir se réaliser avant l’été. Une bonne nouvelle que beaucoup attendaient.